Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Pourrat Xavier

Pourrat Xavier

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Pourrat Xavier"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Les méthodes de l'étude No Burnout étaient-elles cohérentes avec les données de la littérature concernant les outils de thérapie cognitivo-comportementale utilisés ?    - Pourrat Xavier  -  26 octobre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'étude No Burnout avait pour objectif de comparer l'impact de deux interventions en ligne adaptées de thérapies cognitivo-comportementales (TCC) (méditation en pleine conscience (MPC) et grille SECCA) sur le syndrome de burnout (BO) des étudiants en santé de l'Université de Poitiers. La MPC est un entraînement de l'esprit à une qualité de conscience qui émerge de l'attention portée à l'expérience présente. La grille SECCA est une analyse fonctionnelle des situations difficiles par l'analyse des situations/ émotions/ pensées.

    Matériel et méthodes : Les sujets répondeurs à un questionnaire comprenant notamment l'évaluation du burnout (échelle MBI), étaient inclus et séparés en 3 groupes (MPC, SECCA, et témoin) après avoir été randomisés selon l'intensité du BO. Cependant la faible proportion de burnout élevés parmi les sujets répondeurs au questionnaire post-interventionnel n'a pas permis la réalisation de cette étude quantitative. Nous avons entrepris une revue de la littérature pour valider la cohérence de l'utilisation de ces outils dans la prévention du BO.

    Résultats : Des études randomisées contrôlées montraient l'efficacité d'un programme en présentiel de MPC sur les trois composantes du BO. Une étude non randomisée non contrôlée a suggéré l'efficacité d'un même programme sur certaines composantes de l'empathie : l'augmentation de la prise de perspective et la diminution de la détresse personnelle.
    L'efficacité de la MPC dans la diminution du BO et de l'augmentation de l'empathie peut être attribuée au mécanisme décrit par Shapiro : le « changement de perspective », dans lequel la personne est témoin du flux narratif de sa propre expérience plutôt que d'en être immergé.
    Du point de vue du burnout, cette transformation expliquerait la capacité de la personne à développer son attention sur l'expérience négative, réguler l'épuisement professionnel et la dépersonnalisation. Du point de vue de l'empathie, la MPC expliquerait aussi la prise de perspective non égo-centrée de l'expérience négative du patient. Par ailleurs on peut penser que la pleine conscience de l'expression de l'expérience négative du patient inhibe l'attribution à soi de cette détresse, évitant de ce fait la détresse personnelle.
    Shapiro a décrit les attitudes fondamentales de la MPC qui sont des outils majeurs de qualité du soin, et améliorent la relation d'empathie et d'engagement au patient ainsi que les mécanismes additionnels de la MPC qui plaident en faveur de l'action régulatrice de la MPC sur le BO et l'empathie.
    La revue de la littérature ne retrouve pas de donnée concernant l'intérêt de la grille SECCA sur ce sujet.

    Conclusion : La MPC est adaptée pour la prévention en ligne du BO. Notre étude n'a pas pu comparer l’efficacité des nos deux interventions en ligne. Nous pensons que l'apprentissage d'outils par soi-même par Internet a pu être cause de découragement et d'absence d'adhésion à l'étude.
    De prochaines études pourraient évaluer l'impact de l'apprentissage en ligne de la MPC chez des étudiants sélectionnés pour leur motivation à la suite d'une séance publique de présentation et de recrutement.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales