Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Papet Thibaut

Papet Thibaut

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Papet Thibaut"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Prévalence de la carence martiale après une hospitalisation en réanimation et lien avec la fatigue    - Papet Thibaut  -  03 septembre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La prévalence de la carence martiale (CM) à l'admission en réanimation est d’environ 25 à 40 %. Les pertes de sang sont importantes lors d'un séjour en réanimation, conduisant à une perte de fer, mais la prévalence de la CM à la sortie de réanimation est inconnue. La CM a été associée à la fatigue et à la faiblesse musculaire et pourrait donc nuire à la réadaptation post-réanimation. Le but de cette étude était d'évaluer la prévalence de la CM à la sortie de réanimation, à 28 jours (J28), et à 6 mois (M6) et le lien avec la fatigue.

    Méthodes : Nous avons mené cette étude observationnelle prospective multicentrique en réanimation (4 hôpitaux universitaires). Les patients anémiques adultes (anémie définie par une hémoglobinémie (Hb) < 13 g/dL chez les hommes et < 12 g/dL chez les femmes) hospitalisés pendant au moins 5 jours avaient un bilan martial à la sortie, à J28 et M6. La CM a été définie par une ferritinémie < 100 μg/L ou < 300 μg/L avec une saturation de la transferrine < 20 %. La fatigue a été évaluée par échelle numérique et le questionnaire MFI-20 à J28 et M6 ; et la faiblesse musculaire par un test de force de poigne à la sortie de réanimation.

    Résultats : Parmi les 107 patients (hommes : 77 %, âge médian de 63 [48-73] ans) ayant un bilan martial complet à la sortie de réanimation, 9 (8,4 %) avaient une CM. A la sortie de réanimation, leur hémoglobinémie (9,5 [87,7 à 10,3] vs 10,2 [92,2 à 11,7] g/dL], p=0,09), la réduction de force de poigne (52,5 % [30 %-65 %] vs 49,5% [15,5 %-67,7 %] de la valeur normale, p=0,61) et l'échelle visuelle analogique de fatigue (57 [40-80] vs 60 [47,5-80] /100, p=0,82) n'étaient pas différents de patients sans CM. A J28 (n=80 patients) et à M6 (n=78 patients), la prévalence de la CM a augmenté de respectivement 25 % et 35 % alors que la prévalence de l'anémie est passé de 100 % à respectivement 80 % et 25 % (p<0,0001). La CM a été associée à une fatigue accrue à J28, après ajustement sur les principaux facteurs confondants, y compris l'anémie. A M6, cette association avait disparu.

    Conclusion : La prévalence de la CM après un séjour en réanimation prolongé a augmenté de 8 % à la sortie à 35 % 6 mois. La CM est associée à une fatigue accrue, indépendamment du taux d'hémoglobine, à J28.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales