Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Nallet Sabrina

Nallet Sabrina

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Nallet Sabrina"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Soumission chimique en France : état des lieux en 2015    - Nallet Sabrina  -  24 août 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La soumission chimique se définit comme l'administration à des fins criminelles (viol, acte de pédophilie) ou délictuelles (violence volontaire, vol) d'un ou de plusieurs produits psychoactifs, à l'insu de la victime ou sous la menace. Elle vise à altérer la vigilance de l’individu, à le rendre plus vulnérable.

    La vulnérabilité chimique concerne les victimes ayant consommé volontairement des substances psychoactives médicamenteuses ou non (alcool, cannabis …). Elles sont alors fragilisées et plus vulnérables à une agression (agression sexuelle, vol ou violence.) Ces phénomènes prennent de plus en plus d’ampleur avec l’apparition de substances de plus en plus nombreuses et de plus en plus variées. (NPS, cathinones.)

    La drogue en tant qu’arme chimique, caractérisée par sa faculté à induire une amnésie et une sédation appartient le plus souvent à la classe des benzodiazépines, des antihistaminiques ou autres sédatifs. Le GHB est largement utilisé et l’émergence des cathinones ne cessent de faire prendre de l’ampleur à ces phénomènes.

    La prise en charge multidisciplinaire d’une victime et la conduite des enquêtes font notamment appel à des analyses (sang, urine, cheveux) permettant de mettre en évidence toute prise d’une substance, même en infime quantité. Ces analyses, effectuées à l’aide de techniques chromatographiques, ont prouvé leur extrême sensibilité et spécificité.

    L’objectif actuel vise à amplifier l’information de la population sur ces phénomènes et à mettre en place des moyens de prévention plus efficaces afin de lutter contre cette menace.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales