Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Nadal Justine

Nadal Justine

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Nadal Justine"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Impact de l’hydratation orale libérale pendant le travail obstétrical sur la satisfaction des parturientes à bas risque    - Nadal Justine  -  10 juin 2015

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les pratiques autour de l’hydratation orale pendant le travail obstétrical varient beaucoup malgré les recommandations encourageant les professionnels à laisser boire et manger les parturientes à bas risque à leur convenance. Cependant, la satisfaction des parturientes liée à l'hydratation orale n’a pas été évaluée. Cette étude avait donc pour but d’analyser l’impact de l’hydratation orale libérale pendant le travail sur la satisfaction des parturientes à bas risque et sur les complications obstétricales.

    Matériels et méthodes : Quarante parturientes ont été incluses dans cette étude prospective monocentrique menée au CHU de Poitiers. A leur arrivée pour l'accouchement, elles étaient randomisées en deux groupes : le groupe restrictif, limité à 150 ml d’eau par heure et le groupe libéral où elles pouvaient boire autant qu’elles le souhaitaient. Chaque prise orale était notée et la satisfaction des parturientes était évaluée par une Echelle Visuelle Analogique (EVA) grâce à un questionnaire remis en suites de couches. Une analyse des dossiers obstétricaux a également été effectuée pour étudier les complications obstétricales.

    Résultats : La satisfaction liée à l’hydratation orale était plus importante dans le groupe libéral avec une EVA de 83 ± 20 contre 68 ± 24 dans le groupe restrictif (p=0,02). La durée des efforts expulsifs était plus courte dans le groupe libéral avec 9 ± 6 minutes contre 17 ± 10 minutes dans le groupe restrictif (p=0,005). Enfin, les groupes étaient comparables en matière de taux de pathologies du travail, d’anomalies du rythme cardiaque foetal, d'extraction instrumentale, de lactatémie et de pH artériel au cordon et de réanimation néonatale.

    Conclusion : L’hydratation orale libérale pendant le travail obstétrical améliore la satisfaction des parturientes à bas risque sans augmenter les complications obstétricales. C’est probablement l’absence de restriction plus que la quantité d’eau ingérée qui est responsable de ce confort supplémentaire. Il parait donc indispensable de laisser boire les parturientes à bas risque à leur convenance.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales