Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Mulot Julien

Mulot Julien

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Mulot Julien"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Du désaccord de la relation médecin - patient à la judiciarisation, le point de vue des patients    - Mulot Julien  -  12 décembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les relations médecin - patient sont essentielles à la bonne prise en charge des patients. Une bonne relation basée sur la confiance favorise l'adhésion au projet thérapeutique mis en place par le médecin. Cependant plusieurs études ont montré que les médecins étaient de moins en moins satisfaits de cette relation mettant en cause des patients de plus en plus difficile. L'objectif principal de notre étude est s'interroger sur le ressenti des patients vis à vis de la relation médecin - patient ainsi que leur attitude face à la survenu au désaccord.

    Méthode : Quarante questionnaires portant sur les causes et les conséquences de désaccord à l'encontre du médecin ont été envoyés à 100 cabinets médicaux de la Vienne. Les questionnaires devaient être remis aux patients puis recueillis afin d'être analysés.

    Résultats : Le taux de participation a été de 8,15% sur les 4000 questionnaires envoyés. Il semblerait que les patientes entre 25 et 60 ans et ayant une ancienneté de moins de 5 ans avec leur médecin traitant sont plus sujettes à éprouver et exprimer verbalement leur cause de désaccord. Nous retrouvons moins désaccord à l'encontre du médecin traitant que vis à vis des autres médecins. La principale récrimination faite par les patients est lié au délai de RDV (46,6%), puis par ordre d'importance vient un désaccord lié au comportement du médecin traitant (35,0%) ainsi qu'aux prescriptions (35,0%), enfin un désaccord lié au diagnostic (33,1%). Seul 34,3% des patients avouent en avoir discuté avec leur généraliste. 18,1% des patients avouent avoir déjà changé de médecin traitant pour cause de désaccord avec ce dernier. Dans ce contexte là c'est un désaccord lié au diagnostic qui arrive en tête (37,1%), suivi par un désaccord lié au comportement du médecin (23,7%) et par un désaccord lié aux prescriptions (22,0%). 7,1% des patients avouent déjà avoir envisagé de porter plainte. Par contre, dès qu'il est question de judiciarisation, la communication est plus importante (73,9% des patients).

    Conclusion : Cette étude auprès des patients nous a permis de cibler les attitudes des patients face au conflit avec une part importante de patient préférant la fuite et l'abandon à la négociation. Il est de notre ressort de sensibiliser les patients sur la nécessité de communiquer leur désaccord à leur médecin traitant.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales