Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Lecocq Camille

Lecocq Camille

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Lecocq Camille"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Mycobiome gastrique : influence de l'infection à Helicobacter pylori    - Lecocq Camille  -  28 septembre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Notre étude a porté sur la description du mycobiome gastrique et l’évaluation de l’influence mutuelle du mycobiome gastrique et de l’infection par la bactérie Helicobacter pylori.

    Matériel & Méthode : Dans ce but, nous avons développé une technique d’identification moléculaire fongique par amplification génique et séquençage Sanger avec le couple d’amorces universelles pan fongiques ITS1 et ITS4. Nous avons validé cette méthode sur une large gamme de champignons, avec différentes méthodes d’extraction et sur différents types d’échantillons. Nous avons ensuite étudié les biopsies gastriques de 466 patients infectés ou non par la bactérie H. pylori et présentant différentes pathologies gastro-duodénales pouvant être causées par cette infection pro-inflammatoire.

    Résultats : L’étude des 466 biopsies gastriques nous a permis d’observer la rare présence d’ADN fongique dans l’estomac humain (12,2% des biopsies gastriques) avec une grande diversité de genres fongiques impliqués et un lien entre la présence d’ADN fongique et celle de la bactérie pro-inflammatoire H. pylori. Par contre l’ADN fongique n’est pas plus fréquemment présent en cas de pathologie sévère due à H. pylori (ulcères ou cancers gastriques).

    Conclusion : Ces résultats ne permettent pas d’affirmer la présence d’une flore fongique gastrique résidente de type mycobiome. Le lien avec la présence de la bactérie H. pylori reste inexpliqué. Cependant la présence d’ADN fongique dans la muqueuse gastrique ne constitue pas un cofacteur de gravité de l’expression clinique de l’infection à H. pylori.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales