Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Jonchier Maxime

Jonchier Maxime

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Jonchier Maxime"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Essai prospectif randomisé évaluant l'intérêt d'un repérage échographique lors de la pose de cathéter central jugulaire ou sous-clavier afin de diminuer l'incidence des thromboses veineuses    - Jonchier Maxime  -  11 octobre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les dispositifs intravasculaires de longue durée sont fréquemment utilisés dans les pathologies néoplasiques. Ces derniers sont sujets à un retrait précoce pour cause d'infection ou de thrombose. Cette étude a pour objectif d'évaluer la survenue de thrombose lors de la pose des DIVLD sous écho-repérage versus repérage anatomique.

    Matériel et méthodes : Il s'agit d'une étude monocentrique, randomisée en deux groupes, l'un bénéficiant d'un écho-repérage et l'autre du repérage anatomique de référence. Les patients ont été suivis durant 90 jours au cours desquels, en cas de suspicion de thrombose, une échographie doppler était réalisée. En l'absence de suspicion clinique, l'échographie était réalisée à la fin de l'étude. Le critère de jugement principal était la survenue de thrombose dans les 90 jours. Les critères de jugements secondaires étaient la recherche de facteurs favorisant la survenue de thrombose.

    Résultats : 443 patients ont été inclus, 220 dans le bras expérimental contre 223 dans le bras de référence. Sur l'évaluation du critère de jugement principal, on ne retrouve pas de différence significative avec 6.82% de thrombose dans bras expérimental versus 5.77% dans le bras de référence (p=0.5498). Concernant les critères de jugement secondaire, on ne retrouve pas de différence sur la survenue de thrombose en fonction de l'âge ou de la pathologie initiale. On retrouve un nombre de poseurs inexpérimentés plus important, notamment au cours de la première partie de l'étude. Une analyse sur des critères combinés associant la survenue de thrombose, l'expérience des poseurs et le bras de randomisation retrouve une différence significative quant à la survenue de thrombose avec p=0.0428.

    Conclusion : Dans cette étude on ne retrouve pas de différence significative sur la survenue d'une thrombose à l'aide de l'écho-repérage. En l'absence de l'utilisation de l'échographie, on note un taux de thrombose significativement plus élevé en cas de manque d'expérience des poseurs. Un seul cas d'écho-guidage est avéré, ce qui pourrait être la principale raison de l'absence de résultat significatif du critère de jugement principal.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales