Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Jacquement Anne-Lise

Jacquement Anne-Lise

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Jacquement Anne-Lise"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Intérêt de la tomographie par émission de positons couplée à la tomodensitométrie, TEP-TDM, chez les patients hospitalisés pour métastases osseuses inaugurales    - Jacquement Anne-Lise  -  17 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Un grand nombre de patients présentant une ou plusieurs métastases osseuses révélatrices est hospitalisé dans le service de rhumatologie du CHU de Poitiers. Le diagnostic de la tumeur primitive est souvent difficile. L'apport de la tomographie par émission de positons couplée à la tomodensitométrie (TEP-TDM) dans cette indication a peu été étudié. Nous nous intéressons donc à la place de la TEP-TDM dans le bilan étiologique à la recherche du cancer primitif chez ces patients.

    Méthodes : 95 patients présentant une ou plusieurs métastases osseuses inaugurales ont été hospitalisés dans le service de rhumatologie entre le 01/07/2005 et le 30/06/2013. Un bilan comprenant outre l'examen clinique, une radiographie pulmonaire, un examen sénologique ou un dosage de PSA, un scanner thoraco-abdomino-pelvien (TAP), et des examens ciblés selon l'orientation clinique, a été effectué pour chaque patient. Une TEP-TDM a été réalisée chez 59 patients. Nous avons étudié de manière rétrospective l'apport de la TEP-TDM pour le diagnostic de la tumeur primitive et pour le bilan d'extension.

    Résultats : La tumeur primitive a été diagnostiquée chez 78 patients (82.1%). Trente néoplasies primitives ont été découvertes grâce aux examens standards (dont la radiographie pulmonaire, les explorations sénologiques et prostatiques) et 39 grâce au scanner thoraco-abdomino-pelvien. La TEP-TDM a permis un diagnostic supplémentaire chez 8 patients après échec du bilan conventionnel. Dix-sept néoplasies primitives n'ont pas été diagnostiquées, dont 4 en raison d'un mauvais état général ne permettant pas de réaliser l'ensemble du bilan. La TEP-TDM a été mise en défaut pour le diagnostic du cancer primitif chez 7 patients, et pour le bilan d'extension chez 4 patients.

    Conclusion : Nous avons confirmé l'intérêt de la TEP-TDM pour la recherche de la néoplasie primitive chez les patients présentant des métastases osseuses révélatrices. Cependant, des études complémentaires sont nécessaires, pour évaluer sa place en première ligne des explorations et l'impact sur la survie d'un meilleur diagnostic du cancer primitif chez ces patients souvent poly-métastatiques, afin de juger de son rapport coût/efficacité.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales