Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Harvard Astrid-marie

Harvard Astrid-marie

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Harvard Astrid-marie"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Validation externe indépendante de scores de prédiction du risque rénal chez des patients diabétiques de type 2    - Harvard Astrid-marie  -  06 juillet 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectifs : Des scores prédictifs permettant l'identification précoce des patients diabétiques de type 2 (DT2) à risque d'insuffisance rénale chronique terminale (IRCT) existent. La confirmation de leurs performances prédictives dans d'autres contextes populationnels reste nécessaire. L'objectif principal était de réaliser la validation externe indépendante des deux scores de risque rénal, New-Zealand Diabetes Cohort Study (NZDCS) et Action in Diabetes and Vascular Disease: Preterax and Diamicron-MR Controlled Evaluation Study (ADVANCE), chez les patients DT2 des études SURDIAGENE et DIABHYCAR. L'objectif secondaire était de comparer leurs performances prédictives dans ces populations.

    Matériels et Méthodes : Les équations de risque ont permis d'estimer le risque rénal à 5 ans des patients. Les évènements rénaux étaient doublement de la créatininémie, IRCT fatale ou non pour le score ADVANCE ; IRCT fatale ou non pour le score NZDCS. La calibration a été évaluée par comparaison des prédictions et des observations dans les déciles de risque, l'adéquation estimée par le test de Hosmer et Lemeshow, et la discrimination mesurée par l'aire sous la courbe (ASC) ROC des modèles exprimant la prédiction des évènements en fonction de leur survenue.

    Résultats : Score NZDCS : 46 (5.5%) et 19 (1.5%) évènements rénaux sont survenus dans les populations SURDIAGENE et DIABHYCAR. Le risque d'évènement était surestimé et la discrimination excellente dans SURDIAGENE (ASC=0,96 [0,92-0,99]) et dans DIABHYCAR (ASC=0,92 [0,86-0,97]).
    Score ADVANCE : 90 (10,5%) et 76 (5,7%) évènements rénaux sont survenus dans les populations SURDIAGENE et DIABHYCAR. Le risque d'évènement était surestimé dans SURDIAGENE et sous-estimé dans DIABHYCAR. La discrimination était meilleure dans SURDIAGENE que dans DIABHYCAR (ASC=0,88 [0,84-0,92] et ASC=0,74 [0,68-0,80], respectivement).

    Conclusion : Le score NZDCS présentait de meilleures performances discriminatives que le score ADVANCE chez les participants des études SURDIAGENE et DIABHYCAR. L'utilisation du score NZDCS pour prédire les évènements rénaux majeurs chez les patients DT2 serait pertinente mais ne pourra être recommandée qu'à condition d'en améliorer la calibration.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales