Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Grignon Romain

Grignon Romain

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Grignon Romain"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Évaluation de la prise en charge des infections dentaires en médecine générale    - Grignon Romain  -  04 juin 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La carie dentaire peut aboutir à la formation d'un foyer infectieux pouvant engendrer des complications potentiellement graves. Les médecins généralistes sont amenés à recevoir des patients présentant des infections dentaires (le plus souvent sous la forme d'une douleur dentaire aiguë comme la « rage de dent »). Nous avons retrouvé peu d'études sur ce sujet.

    Objectifs : L'objectif principal était d'étudier les pratiques professionnelles des médecins généralistes lorsqu'ils se retrouvent face à un patient présentant une infection dentaire. Nous nous sommes également intéressés à des objectifs complémentaires que sont la fréquence du motif de consultation, les différentes infections dentaires déjà diagnostiquées, et enfin la formation sur le sujet vue par les praticiens.

    Méthode : Étude quantitative, descriptive, transversale, par questionnaire, auprès d'un échantillon de 100 médecins généralistes des Deux-Sèvres.

    Résultats : La participation a été de 85 %. Les médecins reçoivent en moyenne au moins deux fois par mois des patients pour une pathologie dentaire. Ils pratiquent majoritairement un examen clinique relativement complet. La prescription d'AINS est régulière pour plus de la moitié d'entre eux. Le recours quasi-systématique à l'antibiothérapie est la règle pour plus de la moitié de notre échantillon. L'orientation systématique vers un chirurgien-dentiste pour le traitement étiologique est pratiquée de façon très large. Enfin, la formation initiale concernant les pathologies dentaires est le plus souvent jugée insuffisante et la majorité des médecins est susceptible d'être intéressée par une formation complémentaire sur le sujet.

    Conclusion : La perspective d'une formation plus complète des médecins en matière de pathologie dentaire serait souhaitable. Elle pourrait permettre de lever les doutes diagnostics qui existent parfois chez certains praticiens Il en résulterait peut-être une diminution des prescriptions d'antibiotiques et d'anti-inflammatoires.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales