Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Gravina Nicolas

Gravina Nicolas

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Gravina Nicolas"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Traitement chirurgical par ostéosynthèse par plaque verrouillée des fractures malléolaires latérales‎ : résultats préliminaires d'une étude rétrospective de 25 cas    - Gravina Nicolas  -  29 avril 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les fractures de la pince malléolaire font parties des fractures les plus fréquentes. Quand l'indication chirurgicale est posée, elles nécessitent le plus souvent une réduction anatomique à foyer ouvert avec ostéosynthèse de la malléole latérale à l'aide d'une plaque standard type 1/3 de tube. Depuis quelques années est apparu le concept de plaque verrouillée et certains ont élargi les indications aux fractures malléolaires latérales notamment celles du sujet âgé. Ce travail a pour but d'évaluer les résultats cliniques à moyen terme et les éventuelles complications liées à l'utilisation des plaques verrouillées dans l'ostéosynthèse des fractures malléolaires latérales. Il s'agissait d'une série rétrospective bi-opérateurs de 25 patients ayant bénéficié d'une ostéosynthèse par plaque verrouillée pour toute fracture malléolaire latérale et revus avec un recul moyen de 20 mois. Les patients ont été évalués cliniquement et sur le score fonctionnel de Olerud et Molander. Parmi les 25 patients, il n'a été déploré que 2 complications infectieuses, une profonde et une superficielle, la gêne causée par le matériel s'avérant la principale plainte des patients. Les résultats cliniques étaient relativement bons, notamment chez les patients ayant pu bénéficier d'une rééducation précoce à 4 semaines, avec un score moyen de Olerud et Molander de 79,8 pour une moyenne d'âge de 59 ans. Malgré un rapport cout-efficacité qui parait être en leurs défaveurs, les plaques verrouillées semblent désormais faire parties de l'arsenal thérapeutique des fractures malléolaires latérales notamment chez le sujet ostéoporotique sans état cutané précaire mais cela est à confirmer par des études comparatives à plus grande échelle.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales