Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Giraud Maëlle

Giraud Maëlle

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Giraud Maëlle"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Dépistage de la macrosomie foetale au CHU de Poitiers : prévalence, intérêt et perspectives d'améliorations    - Giraud Maëlle  -  30 juin 2016

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La suspicion de macrosomie foetale influence la prise en charge de la grossesse et plus particulièrement celle de l’accouchement. Nous avons voulu évaluer la part d’enfants macrosomes non suspectés et l’intérêt du dépistage de la macrosomie sur la prise en charge de l’accouchement et ses complications chez les enfants macrosomes.

    Méthode : Il s’agit d’une étude rétrospective réalisée du 1er janvier 2012 au 31 décembre 2014 au CHU de Poitiers. Tous les enfants nés vivants, après 37 semaines d’aménorrhées et pesant plus de 4000g à la naissance ont été inclus dans l’étude. Le suivi de grossesse, de l’accouchement et du post-partum ont été analysé. Les enfants ont été répartis dans deux groupes : macrosomie foetale suspectée ou non.

    Résultats : Quatre cent cinquante-huit dossiers ont été étudiés. Seulement 34,3% des enfants macrosomes étaient dépistés. En cas de suspicion de macrosomie, les enfants étaient de poids plus élevés (p < 0,001), il y avait plus de césariennes (10,3% contre 37,6%, p < 0,00001), la durée du travail et le temps passé à dilatation complète étaient plus longs. L’absence de dépistage n’a pas augmenté les complications maternelles et néonatales. En cas de suspicion de macrosomie, il y avait deux fois plus de femmes obèses (p < 0,0005), plus de diabète gestationnel (p < 0,05) et la hauteur utérine était plus élevée.

    Conclusion : Beaucoup de foetus macrosomes sont non dépistés à l’accouchement. Néanmoins, l’absence de dépistage ne semble pas augmenter les complications. Un meilleur suivi diététique des femmes en surpoids et une biométrie à 38 SA en cas de hauteur utérine anormale pourrait être envisagé afin de mieux dépister la macrosomie.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales