Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > de Rouffignac Hélène

de Rouffignac Hélène

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "de Rouffignac Hélène"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Allaitement et internat de médecine générale, est-ce compatible ? : enquête descriptive et transversale en France métropolitaine    - de Rouffignac Hélène  -  10 avril 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction-Problématique : Selon les critères socio-démographiques, on pourrait penser que les internes en cours de D.E.S de médecine générale seraient favorisées concernant la poursuite de l'allaitement. Cependant, au vu des rythmes de travail des internes et la pénalisation de leur cursus à leur retour de congé maternité, on peut alors se demander si l'allaitement est compatible avec l'internat. De nombreuses thèses se sont intéressées à la grossesse au cours de l'internat mais aucune donnée bibliographique n'a été retrouvée sur la gestion de l'allaitement chez les internes. L'objectif de cette étude était d'évaluer la réussite ou non des projets d'allaitement maternel chez les internes en cours de DES de médecine générale en France métropolitaine, et de décrire les causes déclarées de non-réussite du projet d'allaitement maternel.

    Matériel et méthode : L'étude était une enquête descriptive transversale. La population cible de l'étude était l'ensemble des internes de France métropolitaine en cours de DES de médecine générale ayant au moins un enfant né. Les données ont été recueillies du 26 mars au 1er juin 2013 inclus, par un questionnaire papier pour les facultés de médecine de Tours et Poitiers et par un questionnaire en ligne pour toutes les autres facultés de médecine de France métropolitaine.

    Résultats : Les analyses ont porté sur 365 questionnaires. 313 internes ont été incluses pour l'analyse principale et 52 situations d'allaitement ne concernant pas un enfant né au rang 1 ont été incluses pour l'analyse secondaire. 52,1% des internes-mères ont déclaré que la durée réelle de leur allaitement n'était pas en accord avec leur projet d'allaitement initial et les 3 premières causes déclarées de cet échec sont la reprise du travail, les horaires de travail incompatibles avec l'allaitement et la perception d'une insuffisance de lait. 5,5% des internes interrogées ont déclaré avoir repris avant la fin du congé maternité sous peine d'invalidation de stage. Enfin, 63,9% des internes interrogées ont déclaré n'avoir pas pu bénéficier de l'heure légale pour tirer leur lait.

    Conclusion : Les résultats de notre études doivent amener à envisager des pistes de réflexion sur des aménagements concrets à mettre en place, afin de pouvoir accompagner au mieux les internes ayant des difficultés pour poursuivre leur allaitement maternel après leur retour au travail.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales