Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > De Boysson Camille

De Boysson Camille

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "De Boysson Camille"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Étude des lésions cérébelleuses à l'IRM des enfants nés grands prématurés à la recherche d'une corrélation avec le devenir neurologique    - De Boysson Camille  -  06 octobre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : La radiologie morphologique a longtemps négligé le rôle du cervelet dans le devenir neurologique des GP (Grands Prématurés). De nombreuses études se focalisent sur le cervelet dans l'espoir d'identifier des facteurs prédictifs du devenir neurologique avec des résultats contradictoires.

    Objectif : Afin de dépister plus précocement les troubles neurologiques des GP, il s'agissait d'évaluer la corrélation entre les lésions cérébelleuses, les lésions ST (Sus-Tentoriel) en imagerie, et l'examen clinique neurologique dans l'objectif d'identifier des facteurs prédictifs du devenir neurologique des GP.

    Méthode : De manière observationnelle et rétrospective, 109 enfants ont bénéficié d'une IRM cérébrale à terme corrigé. L'estimation du volume cérébelleux par la mesure du DT (Diamètre Transverse du cervelet) était réalisée sur une coupe de référence et la présence d'une HC (Hémorragie Cérébelleuse) était notée tel que «présente» ou «absente». Ces données ont été confrontées à une évaluation clinique non standardisée réalisée entre 12 et 24 mois.

    Résultats : 39 enfants avaient à l'IRM des lésions ST. 13 enfants présentaient une HC. La présence d'HC était significativement plus fréquente chez les enfants présentant des lésions ST modérées (p = 0,0019). La mesure du DT n'avait pas de relation significative avec les lésions ST.
    La confrontation radio-clinique n'a pas permis d'identifier de facteurs prédictifs du devenir neurologique des GP.

    Conclusion : La détermination de facteur prédictif radiologique du devenir neurologique des GP reste encore du domaine de la recherche. Il serait intéressant de confronter la présence de lésions radiologiques, notamment d'HC à une évaluation neuropsychologique ciblée à un âge adapté.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales