Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Dalla Costa Charlotte

Dalla Costa Charlotte

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Dalla Costa Charlotte"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • "Reading the mind in the eyes" et cognition sociale dans les lésions hémisphériques droites : étude chez des patients opérés d'un gliome de bas grade    - Dalla Costa Charlotte  -  04 juillet 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La cognition sociale se définit comme l'ensemble des processus cognitifs et émotionnels qui régissent les relations humaines. Une atteinte des diverses composantes de cette faculté peut avoir des conséquences importantes dans la vie quotidienne, tant au niveau familial que social ou professionnel. L'hémisphère droit semble garant de cette faculté. Dans cette étude, nous avons cherché tout d'abord à savoir quel était le statut en terme de cognition sociale ou tout du moins de certaines de ses composantes, à savoir la théorie de l'esprit et l'empathie, de patients opérés d'un gliome de bas grade (GBG) droit. Nous avons également tenté de déterminer si ces compétences dépendaient d'autres facteurs tels que les aptitudes cognitives, psycho-comportementales et émotionnelles. Nous avons évalué 16 patients opérés d'un GBG droit avec un protocole explorant la théorie de l'esprit et l'empathie, en nous intéressant plus particulièrement au test du « Reading the Mind in the Eyes » (RME), test complexe de cognition sociale évaluant la théorie de l'esprit affective. Nous les avons comparés à deux populations, à savoir des patients opérés d'un GBG gauche et des témoins sains. Notre travail montre que seule l'empathie émotionnelle semble atteinte chez les patients opérés d'un GBG droits par rapport aux deux autres populations. A contrario, le RME ne permet pas de mettre en évidence un trouble de la théorie de l'esprit affective. De plus, il apparaît que la majorité des composantes de la cognition sociale étudiées, dépendent principalement du fonctionnement exécutif, de la capacité à reconnaître les émotions à travers les visages et du degré d'apathie du patient. Ce travail montre que nous devons être attentifs aux troubles de la cognition sociale, afin de préserver l'identité de l'individu dans son statut social et ses interactions avec autrui. Il est nécessaire pour l'entourage et les pairs de prendre conscience du fonctionnement social du patient afin de mieux le comprendre et de mieux s'adapter à lui. La prise en charge orthophonique est donc à envisager à partir d'une évaluation individuelle des besoins du patient et des exigences de sa vie quotidienne.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales