Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Chaboussant Pierre-Jacques

Chaboussant Pierre-Jacques

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Chaboussant Pierre-Jacques"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Intoxication aigüe avec troubles du comportement et hallucinations chez une enfant de 12 ans après consommation d'infusions de feuilles de Boldo    - Chaboussant Pierre-Jacques  -  04 juillet 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La phytothérapie est de plus en plus utilisée en France. D'une part à cause de la méfiance grandissante vis-à-vis de l'industrie pharmaceutique, d'autre part grâce à la possibilité d'automédication, la phytothérapie étant actuellement délivrée sans ordonnance en France. En phytothérapie, il existe plusieurs mode d'extraction des principes actifs, l'infusion étant la plus répandue.

    Description Clinique : Nous avons reçu dans l'unité des Urgences Pédiatriques de l'hôpital de La Rochelle, une jeune fille de 12 ans présentant des troubles du comportement avec hallucinations riches apparues brutalement. Cette jeune fille avait pris depuis 3 jours des infusions de feuilles de Boldo pour des douleurs abdominales d'allures fonctionnelles. Les examens complémentaires réalisés lors de l'hospitalisation, n'ont pas permis de retrouver de causes évidentes. Le diagnostic d'intoxication aigüe après consommation d'infusions de feuilles de Boldo a été retenu notamment sur l'interrogatoire.

    Bibliographie: Notre recherche bibliographique a montré que la feuille de Boldo est riche en alcaloïdes aporphinoïdes dont la Boldine est le représentant majoritaire. La Boldine étant extraite de la feuille de Boldo par infusion. Il a été démontré chez le rat et la souris que la Boldine présente une forte affinité pour les récepteurs D1 et D2 dopaminergiques du striatum. De cette affinité résultent en grande partie ses effets neurologiques. Par ailleurs la feuille de Boldo contient d'autres composés possiblement neuro-toxiques dont l'Ascaridole. Ce dernier n'étant normalement pas extrait par infusion.

    Matériel & Méthode : Une recherche de ces alcaloïdes aporphinoïdes ainsi que de l'Ascaridol par UPLC couplée à de la spectrométrie de masse a été réalisée en laboratoire.

    Résultats : Cette recherche a permis de montrer que le composé extrait en majorité par infusion est la Boldine. Il a été estimé que la jeune patiente avait consommée 1,16mg de Boldine par jour pendant 3 jours. On retrouve également de la Norboldine. D'autres composés sont également présents mais n'ont pas pu être identifiés du fait de leur faible concentration. L'ascaridole n'a pas été retrouvée.

    Conclusion : Ce travail rend très probable l'intoxication aigüe après consommation d'infusions de feuilles de Boldo chez cette enfant de 12 ans. La Boldine étant probablement la principale cause de cette intoxication. Il semble donc nécessaire de contre-indiquer l'administration d'infusions de feuilles de Boldo orale chez l'enfant.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales