Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Cazet-Supervielle Agathe

Cazet-Supervielle Agathe

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Cazet-Supervielle Agathe"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Injections intravitréennes de ranibizumab complétées par photocoagulation laser en grid pour le traitement de l'œdème maculaire diabétique avec déficit visuel (étude LLOMD)    - Cazet-Supervielle Agathe  -  07 octobre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectifs : L'objectif de notre travail est d'évaluer, en se basant sur l'évolution de l'acuité visuelle (AV), la nécessité d'IVT complémentaires de ranibizumab à un an, suivant un traitement initial comprenant 3 IVT à un mois d'intervalle associées à un traitement par laser au 4ième mois, chez des patients porteurs d'un œdème maculaire diabétique (OMD) diffus ou mixte.

    Matériels et Méthodes : 30 patients présentant un OMD avec AV <69 lettres et CRT>310 μm ont été inclus. Il s'agit d'une étude prospective, interventionnelle, monocentrique, ouverte, non contrôlée, de phase 2, sans insu. Nous avons évalué la nécessité de réinjection dans les 6 mois suivant le traitement initial, la variation de l'AV, de l'épaisseur rétinienne centrale (CRT), de la qualité de vie, et de la sensibilité rétinienne à l'ERGmf.

    Résultats : Sur un an, 46,7% des patients n'ont pas nécessité de réinjection. Le nombre moyen d'IVT était de 4,9. Le gain moyen d'AV est de + 8,5 lettres (p<0,001 ; IC 95% = 4,5 – 12,5). 73,3% des yeux ont gagné > 5 lettres. 46,7% des yeux ont gagné > 10 lettres. 33,3% des yeux ont gagné > 15 lettres à 12 mois. La CRT a diminué significativement de -78,9 microns (p=0,014 ; IC95%= -16,8 – -140,9). Le questionnaire de qualité de vie montre une amélioration significative de la santé générale (p=0,030), de la vision générale (p=0,001), de la réalisation d'activités avec vision proche (p=0,040) et de la santé mentale (p=0,045). A l'ERGmf, il existe une diminution significative du signal RMS, de l'amplitude de l'onde P1 et de l'onde N1; le temps de latence de l'onde P1 est allongé. Seule une AV basse à l'inclusion est associée avec une nécessité de réinjecter au moins une fois au cours de la 1ère année.

    Conclusion : Notre étude soulève l'intérêt du laser maculaire réalisé au 4ème mois après un traitement d'attaque par IVT de ranibizumab, pour réduire le nombre d'IVT au cours de la 1ère année chez des patients présentant un OMD.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales