Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Brasseur Jean-Matthieu

Brasseur Jean-Matthieu

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Brasseur Jean-Matthieu"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Organisation des unités de surveillance continue dans les centres hospitaliers universitaires en France : un état des lieux    - Brasseur Jean-Matthieu  -  08 octobre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Les Unités de Surveillance Continue (USC) se sont développées initialement aux Etats-Unis d'Amérique, pour répondre à l'apparition d'une catégorie de patients trop graves pour les services de soins traditionnels mais pas assez pour être admis en réanimation. Depuis 2002, ces structures sont devenues obligatoires en France et se sont donc développées sans cadre organisationnel légal. Nous avons donc voulu dresser un état des lieux de l'organisation structurelle et fonctionnelle de ces unités, et le comparer aux textes édités par les sociétés savantes.

    Matériel et méthode : Cette étude descriptive, prospective, multicentrique a été menée dans les Centres Hospitaliers Universitaires (CHU) en France, du 1er juin 2014 au 9 septembre 2014. Un questionnaire a été envoyé aux différents chefs de pôles susceptibles d'accueillir des USC. Il comporte 28 questions fermées portant sur la structure de l'USC, l'organisation médicale, paramédicale et l'activité. Les réponses ont été collectées anonymement via internet.

    Résultats : Nous avons recueilli 40 réponses pour 68 questionnaires envoyés, soit un taux de réponses de 58 %. Pour 3 d'entre elles le questionnaire n'a pas été rempli du fait de l'absence d'USC dans le pôle considéré. 42% des USC dépendent d'une réanimation polyvalente, 18% d'une réanimation médicale et 13% d'une réanimation chirurgicale. Elle sont indépendantes dans 14% des cas. Le nombre médian de lits est de 8 [5,5 - 9,5] soit un rapport moyen de lits d'USC par rapport aux lits de réanimation de l'établissement de 1/5 [1/6,25 - 1/3,7]. L'USC est proche du service de réanimation de rattachement dans 51% des cas et intégrée dans 29% des cas. 10,8 % des USC n'ont pas de présence médicale propre de jour et 30% de nuit. Les médecins proviennent dans 92% des cas de réanimation, d'anesthésie ou des urgences. Les USC comportent un nombre d'infirmiers de 1 pour 4 lits [1/4 - 1/2,3] et un nombre d'aide - soignants de 1 pour 4 lits [1/5 - 1/3] de jour et de 1 pour 5,8 lits [1/5,9 - 1/4] et 1 pour 6,5 lits [1/10 - 1/4] de nuit, respectivement. Le nombre moyen d'entrées annuelles est de 614,6 +/- 342,4 et la durée médiane de séjour est de 3 [3 - 5] jours.

    Conclusion : Les USC telles qu'elles se sont développées dans les CHU sont hétérogènes mais respectent la plupart des textes édités par les sociétés savantes en dehors du nombre de lits dédiés.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales