Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Bonnaure-sorbier Alice

Bonnaure-sorbier Alice

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Bonnaure-sorbier Alice"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Étude de la prise en charge de la fibrillation atriale aux urgences du Centre Hospitalier de Saintes    - Bonnaure-sorbier Alice  -  21 octobre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La fibrillation atriale est le trouble du rythme le plus fréquemment rencontré dans les services d’accueil des urgences. Elle engendre un coût non négligeable pour le système de santé. En 2015, la SFMU, en association à la Société française de Cardiologie a publié de nouvelles recommandations concernant la prise en charge de la FA.

    L’objectif principal de cette étude était de faire un état des lieux de la prise en charge de la FA aux urgences de Saintes. L’objectif secondaire est de comparer ces prises en charge aux recommandations de la SFMU parues en 2015.

    Matériel et méthode : Nous avons réalisé une étude sur une période de 30 mois, de janvier 2016 à juillet 2018, recensant tous les patients présentant une FA au Service d’Accueil des Urgences du CH de Saintes, de manière rétrospective sur dossiers. Aucun critère d’exclusion n’a été retenu.

    Résultats : Nous avons inclus un total de 122 patients, dont 49.2% d'hommes. L'âge moyen est de 72.9 ans et 66% des patients présentaient une FA non connue. Les signes cliniques de FA sont prépondérants dans les motifs d'admission. Un facteur déclenchant a été retrouvé chez 21% des patients, avec pour majorité l’insuffisance cardiaque (31%), les infections (31%) et l’alcool (15%). 17,9 % des dossiers comprenaient le score CHAD2DS2-VASc, 9,8% score HAS BLED. L'anticoagulation par HEPARINE (39%), RIVAROXABAN (30%) et APIXABAN (25%) est prédominante, et le ralentissement par BISOPROLOL est majoritaire (79%). Les patients sont revus en général à un mois (41%). Nous avons pu montrer de manière significative (p<0,05) que l’algorithme des recommandations de la SFMU n’étaient pas suivi de manière optimale sur plusieurs critères.

    Conclusion: Notre étude montre une prise en charge perfectible dans le recueil des données, qui peuvent influer sur la prise en charge thérapeutique. Des améliorations sont proposées, telles que la mise en place d'un protocole de service, une filiarisation de cette pathologie et un besoin de formation du personnel.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales