Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Boisseau Jean-Charles

Boisseau Jean-Charles

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Boisseau Jean-Charles"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Certificats de coups et blessures et incapacité totale de travail : enquête auprès des médecins généralistes et urgentistes de la région Poitou-Charentes en 2016, à partir d'un jeu de sept cas cliniques    - Boisseau Jean-Charles  -  16 novembre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'incapacité totale de travail, au sens pénal du terme, est la période durant laquelle un individu n'est pas en totale capacité de se livrer aux actes usuels de la vie courante, pour des raisons physiques ou psychologiques, que ce soit dans l'exercice d'une profession ou en dehors de celle-ci. Son évaluation constitue la principale source de difficultés lors de la rédaction de certificats de coups et blessures. Afin de proposer des mesures adaptées, nous avons souhaité connaître l'état actuel des connaissances des médecins généralistes et urgentistes sur le sujet.

    Matériels et méthodes : Cette étude descriptive transversale, réalisée au cours de l'année 2016 par questionnaire auto-administré, était transmise à une majorité des médecins généralistes et urgentistes de la région Poitou-Charentes. L'enquête permettait le recueil de données sociodémographiques et de connaissances théoriques. Il s'agissait de la première étude à soumettre des situations cliniques aux médecins, leur apportant une vision orientée vers la pratique médicale courante, et permettant une meilleure identification de leurs difficultés.

    Résultats : Le taux de participation était de 22,4% (365 questionnaires reçus). L'incapacité totale de travail était citée comme source de difficultés par 78,9% des médecins de notre étude. Les médecins se déclarant formés à l'incapacité totale de travail (41,1%) mentionnaient significativement moins de difficultés à l'évaluer (p=0,016), et semblaient présenter de meilleurs résultats sur les questions sous forme de cas cliniques (p=0,03) que les médecins sans formation. Près de 90% des médecins ne s'estimaient pas assez formés. Quatre-vingt-un pour cent des médecins de l'étude déclaraient « toujours » ou « souvent » évaluer l'incapacité totale de travail. La fréquence de rédaction des certificats de coups et blessures était au moins mensuelle pour 40% des médecins. C'était le cas pour 92,2% des médecins urgentistes, et 28,7% des médecins généralistes. Ceux déclarant rédiger des certificats au moins mensuellement étaient 37,1% à éprouver des difficultés à évaluer l'incapacité totale de travail, contre 51,4% pour les autres (p=0,02). Enfin, quarante-cinq pour cent des médecins ont donné la bonne signification du sigle ITT.

    Conclusion : Notre étude a permis de mettre en lumière les difficultés rencontrées par les médecins généralistes et urgentistes, en particulier concernant l'incapacité totale de travail. Son évaluation repose sur des principes issus de la jurisprudence, paraissant généralisables, c'est pourquoi le développement d'actions de formation et d'un référentiel orientés vers la pratique courante permettrait probablement d'améliorer et d'homogénéiser le niveau global d'évaluation de l'incapacité totale de travail. Une organisation des examens de victimes en réseau de proximité permettrait également une meilleure couverture des besoins en France.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales