Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Blavet Fanny

Blavet Fanny

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Blavet Fanny"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Étude descriptive d'une population d'oncologie pédiatrique traitée par Daptomycine dans un contexte de sepsis à cocci Gram positif au CHU de Poitiers    - Blavet Fanny  -  06 septembre 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les patients traités en oncologie pédiatrique sont plus à risque de bactériémies du fait d'une immunodépression. Les bactéries Gram positifs représentent les principaux germes responsables des infections chez les patients d'oncologie. Le traitement probabiliste de première intention de ces infections repose sur les glycopeptides, tel que la Vancomycine. L'émergence de résistance aux antibiotiques amène à réfléchir à de nouvelles perspectives thérapeutiques, tel que la Daptomycine, de la classe des lipopeptides mais qui n'a pas l'AMM dans les sepsis à bactéries Gram positif en pédiatrie.

    L'objectif principal de notre étude est de décrire la population des patients d'oncologie pédiatrique du CHU de Poitiers ayant été traités par Daptomycine dans le cadre d'une bactériémie à staphylocoque.

    13 épisodes ont été analysés. 8 patients étaient traités en oncologie pour une hémopathie maligne, et 5 pour une tumeur solide. 92.3% des patients étaient en cours de traitement intensif. La fièvre était présente chez 100% des patients avec 76.9% des patients neutropéniques. Les germes retrouvés étaient des Staphylocoques epidermidis (53.8%), hominis (38.5%) et haemolitycus (7.7%). 100% des patients avaient reçu une antibiothérapie par Vancomycine initialement avec une sensibilité diminuée dans 61.5% des cas. La durée moyenne de traitement par Daptomycine était de 11.5 jours. Les CPK étaient augmentés pour 1 événement et nous avons relevé une insuffisance rénale chez 5 patients dont un seul après l'introduction de la Daptomycine.

    Nous avons pu constater une négativation des hémocultures pour 12 patients sur 13, avec peu d'effets indésirables imputables à la Daptmoycine. Son utilisation semble intéressante du fait de sa facilité d'administration et de la possibilité d'un relais en hospitalisation à domicile. Il est donc nécessaire de réaliser d'autres études afin d'évaluer son efficacité et sa tolérance dans le cadre des bactériémies à Gram positifs en oncologie pédiatrique.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales