Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Bigueur Quentin

Bigueur Quentin

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Bigueur Quentin"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Rôle de la TEP-TDM au 18FDG dans la prise en charge des suspicions de récidive de cancer différencié de la thyroïde    - Bigueur Quentin  -  26 septembre 2016  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'objectif principal de notre étude était d'évaluer l'impact de la TEP/TDM au 18-FDG dans la prise en charge des patients suspects de récidive de cancer différencié de la thyroïde (CDT). Les objectifs secondaires étaient d’évaluer les performances diagnostiques de l’examen et de déterminer un seuil de Tg minimum à partir duquel les performances de l’examen seront optimales.

    Méthode : Cette étude rétrospective sur 60 patients ayant bénéficié au total de 81 examens TEP/TDM au FDG pour suspicion de récidive de CDT a été réalisée au CHU de Poitiers (juillet 2010 – décembre 2013). Ont été inclus les examens réalisés chez des patients présentant une élévation des marqueurs (thyroglobuline (Tg) ou anticorps anti-thyroglobuline (AAT)) et/ou des anomalies détectées à l’échographie cervicale, dans un contexte de scintigraphie à l'iode 131 négative. Les résultats de la TEP ont été confrontés aux données histologiques ou à défaut aux données de suivi cliniques et paracliniques des patients (autres modalités d’imagerie et évolution des taux sériques de Tg/AAT).

    Résultats : 26 examens étaient positifs dont 20 vrais positifs (VP : 13 cas de récidive locorégionale et 7 cas de récidive à distance) et 6 faux positifs (FP : 4 cas à l’étage cervical, et 2 cas à l’étage thoracique). 8 examens ont été classés comme faux négatifs. Les sensibilité, spécificité, valeurs prédictives positive et négative de la TEP/TDM étaient respectivement de 71,4%, 88,7%, 76,9% et 85,5 %. La valeur moyenne du SUVmax des foyers hypermétaboliques des VP était significativement plus élevée comparativement aux FP (p=0,02). Il a été montré que plus le taux de Tg était élevée, plus la proportion d’examens positifs augmentait (p=0,0003). Des valeurs seuil de Tg non stimulée de 0,5 ng/ml et de Tg stimulée de 2,7 ng/ml (disponible pour 56 examens) ont été retrouvées comme optimaux à l’aide de courbes ROC. Un changement de l’attitude thérapeutique a été induit par la TEP à la suite de 15 % des examens réalisés.

    Conclusion : Cette étude confirme les bonnes performances de la TEP/TDM au 18-FDG dans la détection et la localisation précise de récidives locorégionales et des métastases à distance de cancer différencié de la thyroïde chez des patients présentant une élévation du taux de marqueurs tumoraux thyroïdiens avec une scintigraphie à l'iode 131 négative. Elle a un impact modéré mais significatif sur la prise en charge du patient et peut-être recommandée en routine clinique.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales