Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Baud Laetitia

Baud Laetitia

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Baud Laetitia"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Estimation des concentrations en résidus médicamenteux dans les effluents hospitaliers : étude d’un établissement de santé privé    - Baud Laetitia  -  08 juin 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L’accès aux soins et à la sécurité sociale ont été à l’origine de la progression considérable de l’espérance de vie et la consommation de médicaments a largement sa part dans ces progrès. Néanmoins, si notre attention s’est essentiellement portée, à juste titre, sur les bénéfices pour la santé, elle a été insuffisante sur les conséquences environnementales de leur usage. Ce n’est que depuis une trentaine d’années que des équipes de recherche se sont penchées sur ces conséquences et aujourd’hui nombre de publications ont révélé que toutes les classes thérapeutiques sont concernées par ce problème de leur présence dans l’eau ou dans d’autres compartiments de l’environnement.

    Notre étude suit cette démarche et s’inscrit dans le cadre d’un projet de recherche et développement en partenariat avec le SIARN (Syndicat Intercommunal d’Assainissement de Rennes Nord), la SAUR (Société d’Aménagement Urbain et Rural), le CHP Saint GREGOIRE (Centre Hospitalier Privé), l’ENSCR (Ecole Nationale Supérieure de Chimie de Rennes), la SODAE (Société de Diagnostic Air Eau), le CHU de Poitiers (Centre Hospitalier Universitaire) et l’Université de Poitiers. Son objectif sera d’évaluer la robustesse de l’outil d’estimation des concentrations résiduelles des médicaments dans les rejets hospitaliers développé par Alexandre Lavaud au sein du CHU de Poitiers en 2011. Ceci dans un but final d’estimation simple et reproductible du niveau de pollution des eaux de rejet tout en évitant la réalisation systématique d’analyses onéreuses.

    Cette étude s’est déroulée au sein du CHP Saint Grégoire d’Octobre 2013 à Décembre 2014. L’examen de la consommation médicamenteuse nous a conduits à conserver 25 molécules (issues de 14 classes pharmacothérapeutiques différentes) parmi 906 molécules consommées. Nous nous sommes intéressés à cinq campagnes de prélèvements s’échelonnant de Février à Juin 2014 afin de confronter notre modèle d’estimation aux mesures effectuées durant cette période. Finalement, nous obtenons une concordance de 80%, soit pour 20 molécules des 25 retenues.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales