Vous êtes ici : Accueil > Dernières soutenances

Dernières soutenances

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1751 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1361 à 1370
Tri :   Date travaux par page
  • Effets cardiaques des boissons énergisantes chez les enfants : à propos de 3 cas    - Marais Pierre  -  01 octobre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les boissons énergisantes sont commercialisées en France depuis 2008. Elles sont composées, dans la majorité des cas, de caféine et de taurine, auxquelles s'ajoutent ginseng, glucuronolactone et autres vitamines. La consommation de ce type de boisson est de plus en plus fréquente chez le jeune public, vers lequel est tourné un marketing vigoureux. Nous proposons à travers l'étude de 3 cas de discuter des effets secondaires cardiaques des boissons énergisantes chez les enfants et adolescents.

    Il a été décrit des effets délétères voire toxiques en rapport avec leur absorption. En effet, la revue de la littérature retrouve, chez le jeune public, la survenue d'évènements cardiaques à type de troubles du rythme ventriculaire ou supraventriculaire et de spasmes coronariens après consommation ponctuelle ou chronique de boissons énergisantes. Ces effets sont le plus souvent en lien avec un surdosage en caféine ; il n'a pas été démontré formellement de troubles cardiaques après consommation d'autres composants de ces boissons. Les jeunes sujets semblent plus sensibles à la caféine peut-être par un métabolisme hépatique encore immature. De plus, la consommation de boissons énergisantes est souvent associée à l'alcool et entraînerait des pratiques addictives.

    Des effets secondaires en lien avec la consommation de boissons énergisantes doit toujours être évoquée lors de la prise en charge d'un enfant présentant des signes cardiologiques inexpliqués. En cas de suspicion d'intoxication à la caféine, une surveillance monitorée doit être débutée pour une durée au moins égale à la ½ vie d'élimination de la caféine et un dosage de la caféinémie pourrait confirmer le diagnostic. L'éducation des enfants et de leurs parents et la formation des équipes médicales et paramédicales des services d'urgences sont des points importants afin d'éviter la survenue d'effets délétères et de dépister plus de cas d'intoxication à la caféine.

  • Etude en échocardiographie Strain-2D de la variabilité de la dispersion mécanique du ventricule gauche dans les suites de l'infarctus du myocarde    - Al Arnaout Alain  -  01 octobre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : Il a récemment été mis en évidence que la dispersion mécanique du ventricule gauche évaluée en échocardiographique strain-2D est corrélée à la survenue d'arythmies ventriculaires chez les patients porteurs de cardiopathies ischémiques. L'objectif de notre étude était d'évaluer la variabilité de ce paramètre dans les suites de l'infarctus du myocarde.

    Patients et Méthodes : Nous avons étudié les paramètres échocardiographiques et électrocardiographiques de 15 sujets ayant présenté un SCA ST+, et pour lesquels nous avons réalisé une première ETT dans les 48h suivant le SCA, une seconde ETT réalisée 4.8 ± 1.4 jours après le SCA, et une troisième ETT 49.0 ± 21.5 jours après le SCA. Les données ainsi recueillies ont été comparées aux paramètres mesurés chez 15 sujets sains appariés sur l'âge, le sexe et l'indice de masse corporelle. La dispersion mécanique était définie comme la déviation standard de la moyenne des timings de raccourcissement maximal des segments étudiés.

    Résultats : Les sujets ayant présenté un SCA ST+ avaient une dispersion mécanique plus importante que les sujets témoins (59.4 ± 13.5 vs 32.0 ± 12.9, p < 0.05). Les valeurs de dispersion mécanique étaient variables au cours du suivi avec une diminution statistiquement significative entre l'ETT 1 et l'ETT 2 (59.4 ± 13.5 vs. 51.4 ± 11.0 ; p =0.03) puis au moment de l'ETT 3 un retour aux valeurs initialement mesurées lors de l'ETT 1 (55.0 ± 12.6 vs. 59.4 ± 13.5 ; p = 0.6). La dispersion mécanique n'était pas corrélée aux paramètres de fonction systolique globale du VG, ni à la sévérité de la nécrose myocardique.

    Conclusion : La dispersion mécanique du VG dans les suites d'un SCA ST+ semble subir une variabilité importante dans les premiers jours du suivi. La mesure de ce paramètre doit donc en pratique être réalisée à distance de l'hospitalisation initiale.

  • Courbe d'apprentissage du Doppler transcrânien    - Corre Mélanie  -  01 octobre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'ischémie cérébrale est la principale cause d'aggravation secondaire des patients cérébrolésés. Sa prévention est primordiale et réalisable dès la phase pré hospitalière. Cependant l'examen clinique seul ne permet pas d'évaluer la perfusion cérébrale. Le Doppler transcrânien permet d'estimer précocement le débit sanguin cérébral par la mesure des vélocités cérébrales. Il permet ainsi d'adapter la thérapeutique immédiatement et d'orienter le patient. Les guidelines de l'ACEP 2008 recommandent un entrainement minimum de 25 échographies pour la FAST écho. Il n'existe pas actuellement d'étude publiée concernant la courbe d'apprentissage du Doppler transcrânien.

    Matériel et méthodes : L'étude inclut 22 participants novices qui bénéficient d'une formation théorique de 30 minutes et de 15 minutes de démonstration pratique sur la technique du Doppler transcrânien. Chaque participant effectue une série de 10 Doppler transcrâniens bilatéraux sur des sujets sains. Ces examens sont chronométrés, 3 temps sont retenus correspondant au repérage de l'artère cérébrale moyenne, à l'acquisition du spectre Doppler et à l'obtention des valeurs de l'index de pulsatilité (IP), des vélocités systolique, diastolique et moyenne. Les temps mesurés ont été comparés par des tests de Friedman, puis par comparaisons 2 à 2 par des tests de Wilcoxon avec correction du p.

    Résultats : A partir du 6ème essai, les temps moyens pour obtenir une IP sont toujours inférieurs à 100 secondes, significativement plus faibles qu'au 1er essai (p<0.05), avec un 3ème quartile toujours inférieur à 120 secondes.

    Conclusion : Le DTC est un examen facile d'apprentissage. A la suite d'une formation rapide et dès la répétition de 6 Doppler transcrâniens, un médecin novice est capable d'effectuer un Doppler en moins de 2 minutes par côté. Cette capacité semble persister dans le temps, ce qui reste à confirmer par de nouveaux essais plus à distance. Un registre de pratique sur l'étude de la faisabilité du DTC en condition préhospitalière est à mettre en place.

  • Caractéristiques scanographiques des adénomes corticosurrénaliens sécrétant du cortisol : étude cas-témoin de 73 patients à l'hôpital Cochin    - Chambre Claire  -  30 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La nature bénigne ou maligne d'une masse surrénalienne doit être déterminée quel que soit son mode de découverte. En cas d'hypersécrétion de cortisol, la nature de la lésion guide la prise en charge préthérapeutique et thérapeutique. En cas d'incidentalome surrénalien, le caractère bénin orientera vers la surveillance. L'imagerie tient une place prépondérante dans l'analyse d'une lésion surrénalienne. Le TDM des surrénales est l'examen non invasif le mieux évalué pour caractériser cette lésion. Il permet de mesurer la densité spontanée, celle ci est le reflet du contenu en graisse de la masse surrénalienne. La densité spontanée reste le point central des algorithmes décisionnels de leur prise en charge. Sa valeur inférieure ou égale à 10 UH est en faveur de la bénignité avec une forte probabilité. Les facteurs influençant la densité spontanée ont été peu étudiés.

    Buts de l'étude : Notre étude voulait analyser l'influence de la sécrétion de cortisol sur les caractéristiques scanographiques des adénomes corticosurrénaliens. Densité spontanée et washout ont été étudiés.

    Matériels et méthodes : Soixante treize patients opérés d'un adénome corticosurrénalien à l'hôpital Cochin ont été inclus et ont été répartis dans deux groupes en fonction de leur statut hormonal. Trente cinq adénomes sécrétant du cortisol (FLU > norme supérieure) ont été comparés à trente huit adénomes non fonctionnels (FLU normal) de façon rétrospective. Le diagnostic d'adénome reposait sur l'analyse histologique. Tous les adénomes avaient été explorés par un TDM des surrénales.

    Résultats : La densité spontanée est plus élevée dans le groupe des adénomes sécrétant du cortisol que dans celui des adénomes non fonctionnels (23,5 versus 14,2 UH, p=0,004). Elle est supérieure à 10 UH dans 80% des cas d'adénomes sécrétant du cortisol. Une corrélation positive est retrouvée entre le FLU et la densité spontanée parmi l'ensemble des adénomes (r=0,36) et parmi les adénomes sécrétant du cortisol (r=0,38). La sensibilité du seuil de 60% pour le WO absolu est de 65%, celle de 40% pour le WO relatif est de 70% pour les adénomes sécrétant du cortisol. Sur le plan histologique, ces derniers sont pauvres en cellules claires et riches en atypies nucléaires comparativement aux adénomes non sécrétant. La densité spontanée est plus élevée au niveau des adénomes qui ont moins de 25% de cellules par rapport à ceux qui en ont plus de 25% (33,7 versus 12,9 UH, p<0,0001). Les atypies nucléaires sont aussi associées à la densité spontanée.

    Conclusion : Le niveau de sécrétion de cortisol doit être pris en compte dans l'interprétation de la densité spontanée. La sensibilité du seuil de 10 UH pour les adénomes cortisoliques est de 20%. L'étude du lavage du produit de contraste est alors plus performante que celle de la densité spontanée. Les adénomes sécrétant du cortisol sont pauvres en cellules claires, ce qui explique leur densité spontanée élevée. Cette caractéristique est probablement liée à une mobilisation accrue du cholestérol, précurseur du cortisol et disparition des inclusions lipidiques de la cellule.

  • Valeur pronostique de la TEP-TDM au 18F-FluoroDéoxyGlucose dans les cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules non métastatiques : apport de paramètres avancés    - Valla Clémence  -  30 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : La distribution du 18 F-FDG au sein d'une lésion tumorale est un paramètre envisagé depuis peu pour caractériser les lésions en TEP. Plusieurs études ont montré son intérêt pronostique dans différents modèles tumoraux. L'objectif de cette étude est de comparer dans les cancers broncho-pulmonaires non à petites cellules non métastatiques (CBPNPC) la valeur pronostique des facteurs clinico-biologiques usuels et les paramètres dérivés de l'imagerie TEP tels que le volume, l'intensité de fixation et l'hétérogénéité de fixation qu'elle soit appréciée visuellement ou caractérisée avec l'analyse de texture.

    Matériels et méthodes : 122 patients atteints d'un CBPNPC de stade I à III ont été inclus dans une étude rétrospective de 2008 à 2011 (92 hommes, 30 femmes, âge moyen : 66 ans). Tous les patients avaient bénéficié d'une TEP-TDM au 18F-FDG avant traitement dans le cadre du bilan d'extension. Après le traitement initial, les patients ont été suivis régulièrement de façon usuelle. L'apport pronostique en termes de survie sans progression et de survie globale de 6 paramètres quantitatifs d'hétérogénéité, du SUV max, du volume tumoral métabolique actif (MATV) et du Total Lesion Glycolysis (TLG) a été évalué. L'hétérogénéité a été également appréciée visuellement en aveugle par deux observateurs, en utilisant 3 classes : distribution homogène, intermédiaire et hétérogène.

    Résultats : L'analyse multi variée montre que le stade TNM (p=0,01) est un facteur prédictif indépendant de la survie globale et sans progression. Certains paramètres d'hétérogénéité quantitative (la déviation standard et l'inhomogénéité) ainsi que le volume tumoral métabolique actif et le TLG sont également prédictifs de la survie et tendent même à être des facteurs pronostiques indépendants. Il existe par ailleurs une bonne concordance inter-observateur pour l'analyse visuelle de l'hétérogénéité tumorale avec une valeur de Kappa pondéré de 0.683. Cette analyse visuelle est également bien corrélée à l'analyse quantitative de la texture des images, mais sa valeur pronostique reste limitée.

    Conclusion : L'hétérogénéité de la distribution intra tumorale du 18F-FDG en TEP-TDM semble être un facteur pronostique prometteur chez les patients atteints d'un CBPNPC de stade I à III. Son appréciation visuelle semble moins pertinente que l'analyse de texture pour prédire le devenir des patients.

  • La cruauté guerrière en Espagne napoléonienne : représentations de la violence dans les Mémoires de soldats napoléoniens    - Girard Pierre  -  30 septembre 2013


  • Procédé photocatalytique de décontamination des effluents liquides contaminés par des résidus de médicaments : le cas du mélange tylosine - sulfaméthoxazole et de l’amoxicilline    - Le Freche Amélie  -  30 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La détection de traces de médicaments dans l’eau potable et dans les eaux de surface soulève un problème de pollution pour l’environnement et de santé publique. Ce travail développe l’étude de la dégradation de résidus d’antibiotiques dans l’eau à travers la dégradation d’un mélange de sulfaméthoxazole - tylosine puis de l’amoxicilline par la méthode de photocatalyse hétérogène. Les antibiotiques ont la particularité d’être une classe thérapeutique pour laquelle il existe des bactéries résistantes. L’efficacité de ces médicaments est donc diminuée. Afin de traiter les eaux usées, de nombreuses opérations sont utilisées en station d’épuration et en sortie d’usine mais elles ne permettent pas actuellement l’élimination complète des antibiotiques. Des méthodes complémentaires sont donc actuellement en étude. L’une d’entre elles, objet de ce travail, est la photocatalyse hétérogène. Cette technique d’oxydation avancée est fondée sur l’utilisation d’un photocatalyseur (dioxyde de titane) activé par un rayonnement UV. Elle vise à la dégradation des polluants aromatiques (colorants, pesticides), des phénols et des métaux. Toutes les expériences de l’étude sont basées sur le même protocole. L’impact des paramètres tels que le pH, la concentration et le type de photocatalyseur ont été analysés afin de déterminer leur influence sur la dégradation. L’ensemble des expériences menées a mis en évidence l’efficacité de la photocatalyse sur la dégradation de certaines molécules d’antibiotiques. L’étude de la dégradation du mélange sulfaméthoxazole - tylosine conclue qu’à même concentration, les deux antibiotiques sont dégradés en même temps et donc qu’il n’y a pas de compétition entre ces deux molécules. Les expériences sur la dégradation de l’amoxicilline mettent en évidence l’importance des paramètres de la photocatalyse. A forte concentration, la dégradation est moins efficace. Le photocatalyseur qui apparait le plus efficace est celui le plus concentré en dioxyde de titane. Enfin l’étude cinétique de la dégradation de l’amoxicilline valide le modèle de Langmuir-Hinshelwood pour de faibles concentrations. Cette étude repose sur l’impact des résidus médicamenteux sur l’environnement et l’importance des moyens à mettre en œuvre pour les éliminer. L’ensemble des intervenants dans le cycle du médicament a une responsabilité dans ce processus et se doit d’agir en conséquence.

  • Procédé photocatalytique de décontamination des effluents liquides contaminés par des résidus de médicaments : le cas du mélange tylosine-sulfaméthoxazole et de l'amoxicilline    - Le Freche Amélie  -  30 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La détection de traces de médicaments dans l’eau potable et dans les eaux de surface soulève un problème de pollution pour l’environnement et de santé publique

    . Ce travail développe l’étude de la dégradation de résidus d’antibiotiques dans l’eau à travers la dégradation d’un mélange de sulfaméthoxazole - tylosine puis de l’amoxicilline par la méthode de photocatalyse hétérogène

    . Les antibiotiques ont la particularité d’être une classe thérapeutique pour laquelle il existe des bactéries résistantes. L’efficacité de ces médicaments est donc diminuée

    . Afin de traiter les eaux usées, de nombreuses opérations sont utilisées en station d’épuration et en sortie d’usine mais elles ne permettent pas actuellement l’élimination complète des antibiotiques. Des méthodes complémentaires sont donc actuellement en étude

    . L’une d’entre elles, objet de ce travail, est la photocatalyse hétérogène. Cette technique d’oxydation avancée est fondée sur l’utilisation d’un photocatalyseur (dioxyde de titane) activé par un rayonnement UV. Elle vise à la dégradation des polluants aromatiques (colorants, pesticides), des phénols et des métaux

    . Toutes les expériences de l’étude sont basées sur le même protocole. L’impact des paramètres tels que le pH, la concentration et le type de photocatalyseur ont été analysés afin de déterminer leur influence sur la dégradation

    . L’ensemble des expériences menées a mis en évidence l’efficacité de la photocatalyse sur la dégradation de certaines molécules d’antibiotiques. L’étude de la dégradation du mélange sulfaméthoxazole - tylosine conclue qu’à même concentration, les deux antibiotiques sont dégradés en même temps et donc qu’il n’y a pas de compétition entre ces deux molécules. Les expériences sur la dégradation de l’amoxicilline mettent en évidence l’importance des paramètres de la photocatalyse. A forte concentration, la dégradation est moins efficace. Le photocatalyseur qui apparait le plus efficace est celui le plus concentré en dioxyde de titane. Enfin l’étude cinétique de la dégradation de l’amoxicilline valide le modèle de Langmuir-Hinshelwood pour de faibles concentrations

    . Cette étude repose sur l’impact des résidus médicamenteux sur l’environnement et l’importance des moyens à mettre en œuvre pour les éliminer. L’ensemble des intervenants dans le cycle du médicament a une responsabilité dans ce processus et se doit d’agir en conséquence.

  • Contribution à l'étalonnage du PRM, Profil de Rendements Mnésiques, de REY sur une population de plus de 60 ans    - Gasgnier Isabelle  -  27 septembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'orthophoniste est appelé(e) à prendre en charge les troubles de la mémoire interférant avec le langage et la communication dans de nombreuses pathologies neurologiques. Le bilan est le préalable de toute rééducation. Nous disposons pour cela de nombreux tests ou batteries de mémoire. Toutefois, il n'en existe à notre sens que très peu qui, sur une épreuve unique, explorent au niveau élaboré à la fois la mémoire verbale, la mémoire visuo-spatiale et les fonctions exécutives, et ce dans un bon rapport temps/performance. Le PRM de Rey nous a semblé présenter plusieurs de ces qualités. Ce test ne disposant d'aucune donnée normative pour les personnes âgées, l'objectif principal de ce mémoire est l'étalonnage du PRM sur une population de plus de 60 ans. Selon notre première hypothèse, notre étalonnage devait prendre en compte les variables d'âge et plus encore de niveau culturel, réputées avoir une influence sur les performances mnésiques. Nous avons posé comme deuxième hypothèse que le PRM est un outil de première intention en pathologie neurologique. Nous avons donc proposé le test à un échantillon de 79 sujets sains. Parallèlement, afin d'objectiver d'éventuels profils lésionnels, nous avons soumis le PRM à une population pathologique de 32 patients. Nos résultats mettent en évidence un effet négatif de l'âge, plus marqué à partir de 80 ans. En revanche, nous n'avons pu établir aucun effet significatif du niveau culturel sur les performances. Le PRM représente donc une alternative intéressante à d'autres tests plus dépendants du niveau culturel. Notre travail qualitatif auprès des patients nous a permis de valider notre deuxième hypothèse. Certes, nous n'avons pas pu objectiver des profils mnésiques typiques. En revanche, nous avons isolé des indices exploitables dans la détérioration intellectuelle de la personne âgée. Ces indices pourraient également s'avérer intéressants dans d'autres pathologies neurologiques affectant l'adulte.

  • Remodelage aortique dans les dissections aortiques aiguës de type III traitées par endoprothèse thoracique    - Kagan Nicolas  -  27 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Contexte : L'essor des techniques endovasculaires a modifié le pronostic des dissections aortiques aiguës compliquées de type III. Dans ce contexte, l'évolution et le comportement du culot aortique (thrombose du faux chenal, et sa diminution de diamètre) restent mal connus.

    Objectifs : L'étude s'intéresse aux facteurs associés à la modification des diamètres aortiques et l'évolution du faux chenal de la dissection. Elle relève la morbi-mortalité des dissections aiguës compliquées et reflète l'activité de quatre centres hospitaliers du grand Ouest français.

    Méthodes : Les données rassemblent toutes les dissections de type III compliquées traitées au cours des 15 premiers jours par mise en place d'un ou plusieurs modules d'endoprothèses dans l'aorte thoracique entre le 1er janvier 2005 au 31 décembre 2012.

    Résultats : Nous avons revu dans cette étude rétrospective les dossiers de 44 malades (27 hommes), dont l'âge moyen était de 70 ans. On dénombrait 32 dissections avec un faux chenal perméable et 12 hématomes intramuraux. Le suivi moyen était de 717 ± 724 jours. L'analyse des diamètres montrait une croissance du diamètre aortique thoracique chez 5 malades (11,4%) dont la longueur de couverture aortique par l'endoprothèse (152 mm) était inférieure au reste de la cohorte (196 mm, p=0,029), avec l'absence de thrombose du faux chenal (p=0,029). Cette série confirmait que la persistance d'un faux chenal perméable était un facteur de risque indépendant de morbi-mortalité (p=0,047). Par ailleurs, la surveillance tomodensitométrique mettait en évidence l'apparition d'un anévrysme de l'aorte abdominale (AAA) sous rénale, pour 25% des malades.

    Conclusion : D'après cette étude, le diamètre maximum de l'aorte thoracique et la surveillance du faux chenal apparaissaient comme les deux éléments essentiels de la surveillance des dissections aiguës après traitement. Une prise en charge précoce avec la mise en place d'une endoprothèse sur une portion étendue de l'aorte thoracique semblait favoriser la cicatrisation et la survie de ces malades. Une étude prospective avec un effectif plus important serait nécessaire pour confirmer ces résultats.

|< << 132 133 134 135 136 137 138 139 140 141 142 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales