Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Zahraa Orfan

Zahraa Orfan

Les travaux encadrés par "Zahraa Orfan"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Procédé photocatalytique de décontamination des effluents liquides contaminés par des résidus de médicaments : le cas du mélange tylosine - sulfaméthoxazole et de l’amoxicilline    - Le Freche Amélie  -  30 septembre 2013  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    La détection de traces de médicaments dans l’eau potable et dans les eaux de surface soulève un problème de pollution pour l’environnement et de santé publique. Ce travail développe l’étude de la dégradation de résidus d’antibiotiques dans l’eau à travers la dégradation d’un mélange de sulfaméthoxazole - tylosine puis de l’amoxicilline par la méthode de photocatalyse hétérogène. Les antibiotiques ont la particularité d’être une classe thérapeutique pour laquelle il existe des bactéries résistantes. L’efficacité de ces médicaments est donc diminuée. Afin de traiter les eaux usées, de nombreuses opérations sont utilisées en station d’épuration et en sortie d’usine mais elles ne permettent pas actuellement l’élimination complète des antibiotiques. Des méthodes complémentaires sont donc actuellement en étude. L’une d’entre elles, objet de ce travail, est la photocatalyse hétérogène. Cette technique d’oxydation avancée est fondée sur l’utilisation d’un photocatalyseur (dioxyde de titane) activé par un rayonnement UV. Elle vise à la dégradation des polluants aromatiques (colorants, pesticides), des phénols et des métaux. Toutes les expériences de l’étude sont basées sur le même protocole. L’impact des paramètres tels que le pH, la concentration et le type de photocatalyseur ont été analysés afin de déterminer leur influence sur la dégradation. L’ensemble des expériences menées a mis en évidence l’efficacité de la photocatalyse sur la dégradation de certaines molécules d’antibiotiques. L’étude de la dégradation du mélange sulfaméthoxazole - tylosine conclue qu’à même concentration, les deux antibiotiques sont dégradés en même temps et donc qu’il n’y a pas de compétition entre ces deux molécules. Les expériences sur la dégradation de l’amoxicilline mettent en évidence l’importance des paramètres de la photocatalyse. A forte concentration, la dégradation est moins efficace. Le photocatalyseur qui apparait le plus efficace est celui le plus concentré en dioxyde de titane. Enfin l’étude cinétique de la dégradation de l’amoxicilline valide le modèle de Langmuir-Hinshelwood pour de faibles concentrations. Cette étude repose sur l’impact des résidus médicamenteux sur l’environnement et l’importance des moyens à mettre en œuvre pour les éliminer. L’ensemble des intervenants dans le cycle du médicament a une responsabilité dans ce processus et se doit d’agir en conséquence.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales