Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Ripley Erwan

Ripley Erwan

Les travaux encadrés par "Ripley Erwan"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
2 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 2
Tri :   Date travaux par page
  • Analyse de pratique de la prise en charge des brûlures de l'enfant au CHU de Poitiers : Enjeux, Etat des lieux, Avenir    - De La Fournière Alexis  -  22 mai 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La brûlure infantile est encore trop fréquente. Sa prise en charge doit être rigoureuse compte tenu des complications qu'elle peut engendrer. Elle est organisée en France par les schémas inter-régionaux d'organisation des soins (SIOS) (Centres de traitement des brûlés (CTB)). Notre travail avait pour objectif d'évaluer les pratiques du CHU de Poitiers face aux brûlures.

    Matériels et méthodes : Notre travail est une étude rétrospective, observationnelle, monocentrique (CHU de Poitiers), incluant les brûlures thermiques et électriques d'enfants de 0 à 15 ans. Le critère de jugement principal était l'orientation des enfants selon le risque de la brûlure comparativement aux recommandations de la Société Francophone de Brûlologie (SFB). Les critères de jugement secondaires étaient l'évaluation clinique d'une brûlure, les soins prodigués aux urgences et le suivi en hôpital de jour.

    Résultats : 150 enfants étaient inclus. 95 enfants avaient une brûlure à risque : 74 ont été suivis en hospitalier (dont 2 transférés sur un CTB) et 21 traités en ambulatoire. Les soins de pansements étaient concordants avec les recommandations pour 87,7% des cas. L'évaluation de la douleur était réalisée à 89,3% et la prescription antalgique faite pour 82% des cas. Le suivi à distance a été réalisé pour 31,5% des enfants.

    Conclusion : L'orientation des enfants ne respecte pas les recommandations de la SFB. Notre étude ouvre une réflexion sur les recommandations et surtout sur le lieu d'hospitalisation. Pour homogénéiser et optimiser les pratiques, des solutions paraissent intéressantes (protocole unique par SIOS, télémédecine, formation du personnel et information aux familles…)

  • Prise en charge Antalgique lors de Soins Douloureux aux Urgences Pédiatriques : Etat des lieux de la pratique de la sédation-analgésie procédurale aux urgences pédiatriques de Poitiers    - Besnault Brice  -  20 mai 2019  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : L'antalgie des soins douloureux aux urgences pédiatriques a bénéficié de nouvelles recommandations en 2009. La kétamine est utilisable pour les actes les plus douloureux, par des médecins non anesthésistes formés. Le MEOPA est le moyen médicamenteux le plus répandu en France, seul ou en association. Aux urgences pédiatriques de Poitiers, il n'existe pas de protocole pour l'antalgie des soins douloureux. Il semblait nécessaire d'évaluer l'efficacité de l'antalgie pendant ces procédures.

    Méthodes : Dans une étude prospective observationnelle, réalisée sur 9 mois, nous avons analysé les scores de douleur, l'utilisation des échelles de douleur, les pratiques antalgiques et leurs effets indésirables, la satisfaction des parents, enfants et médecins.

    Résultats : 20 enfants ont été inclus. L'efficacité de l'antalgie per-geste est apparue insuffisante malgré une antalgie post-geste efficace (75%). La méthode d'évaluation de la douleur était adaptée au protocole dans 75% des cas. Le MEOPA était l'option thérapeutique principale (95%), associé à la morphine dans 64.3% des cas. Cette association était la sédation-analgésie privilégiée pour les soins douloureux. La kétamine a été utilisée dans un cas pour pallier l'inefficacité du MEOPA. La réussite des soins a été effective dans 80% des cas, contrastant avec le défaut d'efficacité de l'antalgie lors des soins et la satisfaction des médecins. L'insatisfaction de la prise en charge concernant les parents était très faible (5%).

    Conclusion : La procédure pourrait s'appuyer sur l'élaboration d'un protocole dédié à l'antalgie des soins douloureux, avec l'introduction de kétamine pour les soins les plus douloureux, sous réserve d'une formation préalable des soignants.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales