Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Ricavy Marc

Ricavy Marc

Les travaux encadrés par "Ricavy Marc"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Contribution à l'étalonnage du PRM, Profil de Rendements Mnésiques, de REY sur une population de plus de 60 ans    - Gasgnier Isabelle  -  27 septembre 2013

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    L'orthophoniste est appelé(e) à prendre en charge les troubles de la mémoire interférant avec le langage et la communication dans de nombreuses pathologies neurologiques. Le bilan est le préalable de toute rééducation. Nous disposons pour cela de nombreux tests ou batteries de mémoire. Toutefois, il n'en existe à notre sens que très peu qui, sur une épreuve unique, explorent au niveau élaboré à la fois la mémoire verbale, la mémoire visuo-spatiale et les fonctions exécutives, et ce dans un bon rapport temps/performance. Le PRM de Rey nous a semblé présenter plusieurs de ces qualités. Ce test ne disposant d'aucune donnée normative pour les personnes âgées, l'objectif principal de ce mémoire est l'étalonnage du PRM sur une population de plus de 60 ans. Selon notre première hypothèse, notre étalonnage devait prendre en compte les variables d'âge et plus encore de niveau culturel, réputées avoir une influence sur les performances mnésiques. Nous avons posé comme deuxième hypothèse que le PRM est un outil de première intention en pathologie neurologique. Nous avons donc proposé le test à un échantillon de 79 sujets sains. Parallèlement, afin d'objectiver d'éventuels profils lésionnels, nous avons soumis le PRM à une population pathologique de 32 patients. Nos résultats mettent en évidence un effet négatif de l'âge, plus marqué à partir de 80 ans. En revanche, nous n'avons pu établir aucun effet significatif du niveau culturel sur les performances. Le PRM représente donc une alternative intéressante à d'autres tests plus dépendants du niveau culturel. Notre travail qualitatif auprès des patients nous a permis de valider notre deuxième hypothèse. Certes, nous n'avons pas pu objectiver des profils mnésiques typiques. En revanche, nous avons isolé des indices exploitables dans la détérioration intellectuelle de la personne âgée. Ces indices pourraient également s'avérer intéressants dans d'autres pathologies neurologiques affectant l'adulte.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales