Vous êtes ici : Accueil > Directeurs de travaux > Chabanne Marc

Chabanne Marc

Les travaux encadrés par "Chabanne Marc"

Pour être informé de la mise en ligne des nouveaux travaux correspondant à la recherche effectuée, abonnez-vous au flux RSS : rss

accès internet    accès intranet    pas d'accès
3 travaux ont été trouvés. Voici les résultats 1 à 3
Tri :   Date travaux par page
  • Du fait de leur gémellité, les jumeaux présentent-ils un risque plus important de convulsion fébrile que les enfants uniques ? : Étude descriptive quantitative sur la population de jumeaux des associations Jumeaux et plus 17, 79 et 86    - Menard Aude  -  13 octobre 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Les convulsions fébriles sont des crises épileptiques occasionnelles, ce sont les plus fréquentes chez l’enfant.
    Tout médecin pédiatre ou généraliste sera amené à prendre en charge des familles ayant été confrontées à cette affection qui touche 2 à 5 % de la population générale.

    Des études ont permis de mettre en évidence la grande susceptibilité génétique de cette affection.
    Dans la littérature américaine on constate que la fréquence de cette affection est majorée chez les enfants jumeaux.
    Aucune étude française n’a été réalisée à ce jour.
    Une étude descriptive réalisée sur la population de jumeaux des associations Jumeaux et plus 17, 79 et 86 en 2015 a permis de mettre en évidence un pourcentage élevé de convulsions fébrile : 9,26%.

    L’étude a mis en exergue que les parents de multiples n’ont pas notion de ce risque : aucuns n’ont eu cette information aussi bien à la maternité que chez leur médecin.
    On retrouve aussi dans celle-ci une notion certaine d’hérédité dans la survenue de grossesses gémellaires.

    Reste à faire un travail d’information des familles de multiples soit dès la maternité, soit lors du suivi des nourrissons (certificats pédiatriques obligatoires).

  • Difficultés de recrutement d'un associé en médecine générale par les médecins généralistes installés et inventaire des outils utilisés pour permettre ce recrutement : enquête qualitative auprès de 9 médecins de Charente maritime en 2014    - Turek Camille  -  23 mars 2015  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Introduction : La démographie médicale actuelle est un problème national. Pour tenter d'y remédier, les médecins généralistes se regroupent en maisons de santé ou en cabinets médicaux. Cela leur permet une meilleure gestion du temps de travail et d'améliorer leur qualité de vie afin d'éviter le burn out qui menace un grand nombre de médecins installés. Le but de l'étude était de mettre en évidence les difficultés de recrutement d'un médecin associé et de faire l'inventaire des outils utilisés par les médecins recruteurs.

    Matériel et méthodes : Après une recherche bibliographique, nous avons procédé à une étude qualitative réalisée en 2014 auprès de 9 médecins généralistes installés en Charente-Maritime qui cherchaient à s'associer. Cette enquête s'est effectuée sur la base d'entretiens individuels semi-dirigés avec élaboration au préalable d'un guide d'entretien servant de trame souple aux entretiens. Les données ont été retranscrites de façon anonyme et fidèle. L'analyse s'est faite manuellement, pour permettre une analyse thématique transversale, les encodages ont étés réalisés par 3 personnes différentes.

    Résultats : Les modes et secteurs d'activités des médecins interrogés étaient variables ainsi que les âges. Les médecins cherchant un associé voulaient remplacer un collègue parti ou alors augmenter leur effectif au sein d'un cabinet. La surcharge de travail, l'amélioration de leur qualité de vie et la formation médicale sont les mots d'ordre de leur souhait d'association. Seulement, des obstacles à ce recrutement ont été définis. La démographie actuelle, les contraintes administratives et financières, la concurrence et le nombre de remplaçants, ne sont pas propices. Il existe des systèmes mis en place par les collectivités locales, ou encore les aides financières à l'installation qui pourraient augmenter les chances de trouver un associé. Les outils utilisés par les médecins pour accéder à l'association sont multiples et variés. Certains n'hésitent pas à devenir maître de stage universitaire pour avoir de nouveaux contacts et faire connaître leur demande.

    Conclusion : Le regroupement des médecins permet d'éviter le burn out des médecins. La recherche d'un associé peut tout de même être périlleuse et longue. L'inventaire des outils répertoriés lors de l'étude a permis d'en dégager un nouvel outil qui servira aux médecins qui décident de rechercher un associé ou encore un successeur. Il réunit les différentes ressources auxquelles il faut faire appel lors de la recherche. Il permet un gain de temps important et facilite la démarche de recrutement.

  • Proposition d'un outil d'aide à la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses dans la prise en charge des facteurs de risque cardiovasculaire    - Benaiteau Alexandra  -  26 novembre 2014  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Objectif : Les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de mortalité dans le monde. Malgré des recommandations préconisant des mesures hygieno-diététiques dans la prise en charge précoce des facteurs de risque cardiovasculaire, les données françaises mettent en évidence un certain nombre de freins à leur application en pratique médicale. Pour répondre à cette problématique soulevée par la haute autorité de santé, nous avons réfléchi à la conception d'un outil pratique, facilement accessible pendant la consultation.

    Méthode : Un site internet a été développé autour de la prescription de thérapeutiques non médicamenteuses pour la prise en charge des cinq principaux facteurs de risque cardiovasculaire : surpoids/obésité, dyslipidémie, diabète, hypertension artérielle, tabac.

    Résultat : Preven-Doc, basé sur des recommandations validées, guide le médecin par le biais de schémas décisionnels pendant sa consultation. Il propose au praticien des outils diagnostiques, des documents pédagogiques ou l'impression d'ordonnances de thérapeutiques non médicamenteuses favorables à la prévention cardiovasculaire.

    Conclusion : Preven-Doc apparaît comme une solution « efficiente » qui pourrait permettre de satisfaire aux contraintes de temps et d'organisation des praticiens. En parallèle, la création d'une cotation dédiée au consultation de prévention pourrait être un déterminant majeur pour faire évoluer les comportements des acteurs de notre système de santé actuel.

|< << 1 >> >| travaux par page

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être la seule à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales