Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Jégou François

Jégou François

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Jégou François"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • L'humilité, quelle place dans la pratique du médecin généraliste ? : une étude qualitative    - Jégou François  -  30 mai 2018  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    Ce travail, issu d'une réflexion personnelle, est une recherche sur les représentations de l'humilité par le médecin dans la pratique de son activité de médecin généraliste. L'humilité est une vertu ancienne de part l'histoire des idées mais aussi moderne comme en témoigne la fréquence de son usage aujourd'hui. Toutefois, explicitement absente du corpus hippocratique, elle est peu souvent nommée en médecine. Cette absence lexicale ne reflète pas une présence implicite.

    Des recherches bibliographiques nous ont permis de remarquer que l'humilité pouvait s'inscrire dans différents champs de la pratique du médecin généraliste. Dans la relation entre le médecin et le patient, l'humilité est une condition des principes éthiques de respect de l'autonomie du patient, de bienfaisance et de justice. Dans son rapport aux autres membres d'une équipe de soins, le médecin utilise l'humilité dans ses relations humaines mais aussi dans l'organisation de l'équipe. Enfin, confronté à une science en perpétuelle évolution et à un champ d'expertise aussi vaste, le médecin généraliste perçoit l'humilité dans la connaissance de ses capacités et de ses limites, ce qui l'invite à une volonté de progression et permet, par la remise en cause, de faire de lui quelqu'un de meilleur.

    Notre étude a souligné une représentation positive de l'humilité dans la pratique des généralistes. L'humilité dans la relation médecin-malade est ainsi associée à la patience, l'écoute et la disponibilité, source de respect et de reconnaissance du patient qui permettent de construire une relation plus humaine. Les aspects limitant l'humilité sont surtout dus au médecin lui-même et à sa compréhension du malade. Dans le domaine du travail en équipe, l'humilité est perçue dans le partage du pouvoir et l'ouverture à d'autres connaissances en replaçant le patient au centre des préoccupations des soignants. Enfin dans le domaine cognitif, l'humilité est associée à une reconnaissance de ses limites, une volonté de progression et de persévérance et une meilleure connaissance de soi-même à la fois en tant que médecin et en tant qu'Homme.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales