Vous êtes ici : Accueil > Auteurs > Auger Florentin

Auger Florentin

Le(s) travail(ux) soutenu(s) par "Auger Florentin"

accès internet    accès intranet    pas d'accès
1 travail a été trouvé.
  • Évaluation à deux ans de la performance de la pose d'un DIU en simulation sur mannequin après formation en médecine générale    - Auger Florentin  -  13 février 2020  - Thèse d'exercice

    Voir le résumé
    Voir le résumé
    INTRODUCTION. La simulation est une technique d'apprentissage qui tend à se développer dans la formation médicale. La contraception fait partie des compétences en médecine générale. On sait que la simulation permet d'acquérir des compétences techniques après une formation. Cependant, on ne sait pas si cette méthode d'apprentissage permet d'acquérir une compétence technique durable dans la spécialité de médecine générale après formation initiale.

    OBJECTIF. L'objectif de cette étude était d'évaluer à distance la persistance de connaissances techniques à la pose de DIU sur mannequin chez des personnes appartenant à la spécialité de médecine générale ayant participé à une formation 2 ans auparavant.

    MÉTHODE. Cette étude prospective multisite s'est déroulée entre juin 2018 et juin 2019 dans les centres hospitaliers, les cabinets de médecine générale de Poitou-Charentes ainsi qu'à la Faculté de médecine de Poitiers. Tous les participants des précédentes études ayant testé cette formation par simulation et ayant accepté de participer à cette étude ont été inclus. Les participants effectuaient une séance de 20 minutes permettant d'évaluer leurs compétences (échelle validée de 27 items) ainsi que le taux de réussite sur une seule tentative de pose de DIU sur mannequin. Un questionnaire permettait d'évaluer leur satisfaction de cet apprentissage ainsi que la nécessité de répéter cette formation.

    RÉSULTATS. Cette étude a rassemblé 20 personnes de la spécialité médicale. La moyenne du score de performance était de 19,70(±3.53) et le taux de réussite de 45%. Il existait une différence significative pour ces deux résultats par rapport à l'étude de 2017 pour un 1er passage mais une absence de significativité pour le second et le troisième passage. Le questionnaire réalisé à la fin de la séance permettait d'isoler les personnes ayant pratiquer la pose de DIU ainsi que la réalisation d'un stage en gynécologie depuis la séance initiale. On retrouvait une différence significative du score de performance et du taux de réussite chez ces personnes. Les participants étaient satisfaits de cette méthode d'apprentissage mais la nécessité de répéter cette formation ainsi que de se former de façon réelle ont été évoquées.

    CONCLUSION. Cette étude a permis de démontrer une persistance des connaissances techniques à deux ans en matière de simulation pour la pose de DIU en médecine générale. Il existe une nécessité de réaliser une formation continue ainsi qu'une formation réelle dans cette méthode pédagogique appréciée de la spécialité de médecine générale.

|< << 1 >> >|

Haut de page


affiche de communication sur le dépôt des travaux d'étudiants : 215, c'est le nombre de fois où le réveil a sonné trop tôt cette année pour travailler sur mon mémoire. Franchement j'aimerai ne pas être le seul à l'avoir lu ! / Lionel Bernardin / idsworks.com
  • Avec le service Ubib.fr, posez votre question par chat à un bibliothécaire dans la fenêtre ci-dessous ou par messagerie électronique 7j/7 - 24h/24h, une réponse vous sera adressée sous 48h.
    Accédez au formulaire...

 
 

Université de Poitiers - 15, rue de l'Hôtel Dieu - 86034 POITIERS Cedex - France - Tél : (33) (0)5 49 45 30 00 - Fax : (33) (0)5 49 45 30 50
petille@support.univ-poitiers.fr - Crédits et mentions légales